Revenir aux actus
Festivals
24/02/2019

Le Festival “À l'Est” lorgne aussi du côté de l'Amérique latine !

Le festival “À l’Est” revient pour sa 14e édition, du 26 février au 5 mars, à Rouen et sa région. Il a la particularité de se dérouler aussi en Argentine, en Colombie et au Pérou.

S’avançant comme un fédérateur de cultures, le Festival À l’Est se propose de faire découvrir la richesse du cinéma d’Europe centrale et d'Europe orientale, mais également d’Amérique du Sud, en mettant l'accent sur des expériences cinématographiques novatrices.

Une compétition de films inédits ou proposés en avant-première permettra de découvrir plusieurs films qui seront prochainement distribués sur les écrans français, tels Alice T. du Roumain Radu Muntean, Un jour de la Hongroise Zsófia Szilágyi ou encore L'homme qui a surpris tout le monde, des Russes Natasha Merkulova & Aleksey Chupov.

La section “À l'Est dans le monde” comprendra Matar a Jesus de Laura Mora et Les oiseaux de passage de Ciro Guerra et Cristina Gallego, ainsi que, en clôture de la manifestation, le premier long métrage de Gaël Lépingle, un nom familier aux lecteurs de Bref : Seuls, les pirates (photo ci-contre), qui avait décroché le Grand prix de la compétition nationale du FID, à Marseille, en 2018.

Au sein du programme Lab’Est, le festival propose un focus sur le travail de mémoire dans le cinéma non fictionnel et expérimental à travers de nombreux courts métrages sélectionnés par le Collectif Jeune Cinéma.

Et comme le cinéma est aussi une affaire d’enfants, le festival destine son programme Kluk aux plus jeunes et à toute la famille. Au delà des projections, le festival offrira enfin un foyer d’échanges avec les réalisateurs, acteurs et professionnels venus à la rencontre du public. Une occasion de sortir, durant quelques jours, des sentiers battus.

Christophe Chauville et Léa Drevon