Revenir aux actus
À la une
05/02/2020

Les Talents de la Fête du court métrage 2020

La liste des désormais traditionnels “Talents” mis en avant par la prochaine Fête du court métrage a été dévoilée hier soir sur le Festival de Clermont-Ferrand.

La Fête du court métrage se déroulera cette année entre le mercredi 25 et le mardi 31 mars et, au sein de sa riche et pléthorique offre de programmes, trois d'entre eux se verront spécifiquements destinés aux salles de cinéma et seront donc proposés aux exploitants participant à l'événement, axés autour de films courts mettant particulièrement en lumière 14 personnalités dont l'identité a été révélée à Clermont-Ferrand ce mardi 4 février.

Il y a dans la liste d'abord des réalisatrices et réalisateurs, bien sûr, à savoir Loïc Barché (L'aventure atomique, prochainement disponible sur notre plateforme, voir Bref n°125), Charlène Favier (Odol Gorri, déjà apprécié par les abonnés de Brefcinema), le duo Clémence Madeleine-Perdrillat/Nathaniel H'limi (La vie de château), Chloé Mazlo (Ashaman, la diva), Foued Mansour (Le chant d'Ahmed), Jean-Charles Mbotti-Malolo (Make it Soul), le trio des Parasites (pour la série L'effondrement), Agnès Patron (L'heure de l'ours, visuel ci-dessous à gauche), Maxime Roy (Beautiful Loser, prochainement disponible sur notre plateforme, voir aussi Bref n°125) et Anaïs Tellenne (Le mal bleu).

 

 

 

 

 


La musique de film sera aussi à l'honneur, ce dont on se félicite tout spécialement, via Julie Roué (Boustifaille de Pierre Mazingarbe) et Amaury Chabauty (Forêt noire de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné, photo ci-dessus à droite). Une comédienne et un comédien complètent cette galerie de “Talents” : Eulalie, qui apparaît dans La maman des poissons de Zita Henrot, et Jonathan Turnbull, vu dans Mon royaume de Guillaume Gouix. 

De l'animation et de la fiction, une grande variété de profils et des rencontres à venir avec le public dans les villes ambassadrices définies par l'opération, c'est la prochaine étape et nous en reparlerons naturellement.

Christophe Chauville

À lire aussi :

- 30 programmes au total pour la Fête du court métrage 2020.

- La liste des Talents de l'an dernier, en 2019.