Revenir aux actus
Festivals
30/10/2019

Le 8e Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec

Du 8 au 19 novembre, on pourra retrouver à Noisy-le-Sec, plus précisément au Cinéma Le Trianon de Romainville, le Festival du film franco-arabe, pour une 8e édition.

Cette année, Sabrina Ouazani et Yassine Azzouz seront respectivement la marraine et le parrain de la manifestation, et tous deux seront présents à la soirée d’ouverture du FFFA, tout comme Costa-Gavras, parrain d’honneur depuis 2016. On verra d'ailleurs lors de la soirée de clôture le court métrage de Sabrina Ouazani, réalisé dans le cadre des Talents Cannes de l'Adami 2019, On va manquer !, ainsi que Les pastèques du Cheikh de Kaouther Ben Hania et Souvenir inoubliable d'un ami de Wissam Charaf, qui est encore visible pour quelques jours sur Brefcinema.

 

 

 

 

 


Au travers de 27 longs métrages, dont 9 documentaires, un programme de courts métrages en compétition (présenté le dimanche 17 novembre 2019 à 11h, pour une séance en entrée libre) et des animations “hors les murs”, il sera possible de découvrir une multiplicité de création et de points de vue de la part des réalisateurs du monde arabe.

Parmi les 7 œuvres inédites présentées, on citera la fiction Regarde moi de Néjib Belkadhi ou encore le documentaire Vendredi est une fête, de Samir Ardjoum et Ager Oueslati. Des avant-premières seront aussi proposées, avec pas mal de fiction, mais aussi des documentaires. Finalement, il sera possible de (re)découvrir 6 films déjà distribués, comme Les hirondelles de Kaboul, film d’animation de Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec, mais aussi un classique du cinéma égyptien des années 1950, la comédie musicale Taxi d’amour de Niazi Mostafa, et deux films d’animation jeune public de l'année écoulée : La Reine Soleil (en réédition) et Wardi.

Une séance “spéciale Jordanie” comportera, le 9 novembre, les courts métrages primés au dernier Festival du film franco-arabe d’Amman, en présence des lauréats sur les films Al Waed de Mona Shehabi et Below Sea Level d'Hiba Nabulsi.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au total, plus de 30 séances seront accompagnées d’invités, cinéastes et personnalités du cinéma, sur la quarantaine prévue au sein de la manifestation. Enfin, en plus des séances événementielles, certains films seront montrés sur plusieurs séances, comme le récent Papicha de Mounia Meddour (photo ci-dessus). 

Axel Vaussourd

À lire aussi :

- Le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec 2018.

- Souvenir inoubliable d'un ami primé au Festival de Lama.