Revenir aux actus
Nos soirées
26/01/2020

“Premiers pas”, collection hiver 2020

La séance régulière proposée par L'Agence du court métrage à la Cinémathèque française tisse un lien étroit avec les sorties de longs du premier trimestre. Plusieurs réalisateurs seront présents.

Trois fois par an, “Premiers pas” invite à voir ou revoir à la Cinémathèque française des courts métrages marquants de réalisatrices et réalisateurs se trouvant dans l'actualité des sorties du mercredi.

Le lundi 10 février à partir de 19h, ce sont ainsi six cinéastes et autant de filmographies “in progress” qui se verront mis en exergue. L'arche de Noé, de Jean-François Laguionie (1967), ouvrira sous le signe du patrimoine cette séance (présentée comme à l'habitude, par notre collaborateur Stéphane Kahn) et on se rappelera ainsi combien ce maître de l'animation mène une carrière en tous points exemplaire depuis plus d'un demi-siècle et jusqu'au magnifique Voyage du prince, coréalisé avec Xavier Picard et distribué au début du mois de décembre dernier. On retrouvera du reste dans Bref n°125, qui paraîtra très prochainement, un long et passionnant entretien avec l'intéressé.

 

 

 

 

 

 

 

Du côté de l'actualité des premiers longs s'enchaîneront ensuite L'enfance d'un chef d'Antoine de Bary, en amont de l'arrivée sur les grands écrans, le 26 février, de Mes jours de gloire, également avec Vincent Lacoste en tête d'affiche, et l'indémodable Ce n'est pas un film de cow-boys de Benjamin Parent (photo ci-dessus), qui viendra rappeler qu'Un vrai bonhomme, premier long métrage du réalisateur, a ouvert en beauté les années 2020 du cinéma français.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On verra ensuite Poupée de Jessica Palud (photo de bandeau), qui est moins connu que Marlon, qu'il a précédé d'un an, en 2016. Revenir sera alors en salles, depuis le mercredi 29 janvier. Il fait beau dans la plus belle ville du monde, actuellement accessible en ligne aux abonnés de Bref, suivra pour tous ceux, nombreux, qui ont aimé Notre dame de Valérie Donzelli en fin d'année, avant que Stéphane Demoustier ferme la soirée, deux jours avant la sortie de La fille au bracelet, avec son moyen métrage Dans la jungle des villes, déjà interprété – en 2009 – par sa sœur cadette Anaïs (photo ci-dessus), entre autres.

La séance se déroulera en présence de Benjamin Parent, Stéphane Demoustier, Denis Eyriey et Antoine de Bary (sous réserves).

Christophe Chauville

À voir :

- Un entretien filmé avec Jessica Palud.

À lire aussi :

- Un vrai bonhomme : Benjamin Parent du court au long métrage.

- Le voyage du prince, de Jean-François Lagionie et Xavier Picard.