Revenir aux actus
Festivals
29/09/2019

Temps de guerre : la 7e édition de War on Screen

La 7e édition de War on Screen aura lieu du 1er au 6 octobre à Châlons-en-Champagne, avec Bertrand Tavernier et Mike Leigh comme invités d'honneur, mais aussi des compétitions de longs et de courts sur le thème générique du festival.

Ce festival qui investit La Comète/Scène nationale de Châlons-en-Champagne a su s'imposer dans un calendrier pourtant bien chargé en cette période, parvenant à cumuler invités prestigieux et qualité de programmation. Cette année, outre la présence de Mike Leigh (avec son dernier film, Peterloo) et celle de Bertrand Tavernier (dont quatre films marquants de la foisonnante filmographie seront programmés), d'alléchants focus sont prévus – “Irlandes, frontière transitoire ?”, “Mexique-USA : frontière de tous les conflits” et “Beyrouth, ville éclatée” –, ainsi qu'une rétrospective “1919-1939 : d'une guerre à l'autre”, où il ne faudra pas rater The Mortal Storm de Frank Borzage, dont l'œuvre est toujours à redécouvrir. 

La compétition des courts métrages réunit dix titres, dont Cadoul de Craciun, signé du Roumain Bogdan Museranu, Grand prix internaional à Clermont-Ferrand au début de cette année. Parmi ses challengers figurent Excess Will Save Us de Morgane Dziurla-Petit et le très beau The Best Fireworks Ever d'Aleksandra Terpinska (photo de bandeau), production polonaise découverte à la Semaine de la critique, à Cannes, en 2018.

Au sein des longs en lice à War on Screen 2019, on reviendra sur Camille, de Boris Lojkine, lorsqu'il sortira en salles, le 16 octobre, avec une Nina Meurisse formidable en reporter de guerre (exactement comme dans Mad de Sophie Tavert, actuellement visible sur notre site), mais aussi le dernier film d'Elia Suleiman, It Must Be Heaven, et Papicha, de Mounia Meddour et avec Lyna Khoudry.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Signalons enfin, le vendredi 4 à 16h, une lecture de scénarios de courts métrages en partenariat avec So Film, dans le cadre de fameuses résidences dédiées au cinéma de genre en Région Grand-Est.

Christophe Chauville

 

À lire aussi :

- À propos de The Best Fireworks Ever lors de sa diffusion TV sur Canal+.

- Excess Will Save Us primé au Festival de Créteil 2019.