Revenir aux actus
Festivals
23/10/2019

Nice, Rennes, Bordeaux : une journée de Ligue 1 des festivals...

Les différentes remises de prix se poursuivent avec, ces derniers jours, celles d'“Un festival, c'est trop court !”, Court métrange et le FIFIB.

À Nice, le jury de la 19e édition du Festival européen du court métrage était présidé par Benoit Forgeard et c'est un autre cinéaste des plus singuliers et des plus insaisissables du paysage actuel qui y a reçu le Grand prix, à savoir Gabriel Abrantes pour son dernier né, Les extraordinaires mésaventures de la jeune fille de pierre (photo de bandeau). Le Prix spécial du jury a été décerné à Lucienne mange une auto de Geordy Couturiau (photo ci-dessous) et celui du public à Homesick de Koya Kamura, qui a également été choisi par le jury étudiant. Le duo du moyen métrage d'Emmanuel Marre D'un château l'autre, à savoir Francine Atoch et Pierre Nisse (le bien nommé !), s'est partagé les deux prix d'interprétation. 

Pour la compétition “Expérience”, c'est L'espace commun de Raphaële Bezin qui a été primé, tandis qu'Amal de Raoul Mallat sortait gagnant de la compétition “Animation”.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À Court métrange, la 16e édition du Festival du court métrage insolite et fantastique s'est clôturée sur le triomphe du film flamand Maw de Jasper Vrancken, choisi à l'unanimité par un jury présidé par le réalisateur de Saint-Ange et Martyrs, Pascal Laugier. Le Méliès d’argent est revenu à Limbo de Daniel Viqueira, une production espagnole qui pourra donc cette fois concourir pour le Méliès d’or 2019. Également venu de l'autre côté des Pyrénées, Hopes de Raul Monge a décroché le Prix France Télévisions et sera donc diffusé dans les mois à venir dans le cadre de la case dominicale Histoires courtes sur France 2. Le public a décerné pour sa part un prix à son film favori au sein d'une séance spéciale programmée de concert par trois festivals bruxellois : Zwanze Baghead d'Alberto Corredor Marina. Nous reviendrons prochainement plus longuement sur ce festival où nous avons pu passer deux jours – fantastiques, comme il se doit !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, le Festival international du film indépendant de Bordeaux a pour ce millésime 2019 mis en pleine lumière le nouveau film d'Alexis Langlois – où l'on revient aux créateurs contemporains plutôt iconoclastes  ! – en l'occurrence De la terreur, mes sœurs ! (photo ci-dessous). Ce dernier a aussi reçu le Prix du compositeur de musique pour les courts métrages, en la personne de Nana Benamer. Yandere, de William Laboury, a de son côté été crédité d'une mention au sein de cette compétition française de courts métrages qui comprenait également L'aventure atomique de Loïc Barché et Les extraordinaires mésaventures... de Gabriel Abrantes, évoqué au début de cet article. En ce qui concerne les longs, on citera la mention ayant gratifié le nouveau film d'Olivier Babinet : Poissonsexe.

Christophe Chauville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À lire aussi :

Les extraordinaires mésaventures de la jeune fille de pierre, de G. Abrantes, à la Quinzaine des réalisateurs 2019.

- Court métrange 2018 : le compte-rendu.

- C'est plutôt genre Johnny Walker, un court métrage d'Olivier Babinet.