Revenir aux actus
Festivals
24/06/2020

Le Festival de Cabourg tente une 34e édition “normale”

Du 29 juin au 1er juillet, sur un début de semaine et non plus un week-end, les Journées romantiques de Cabourg investiront la cité balnéaire normande, presque comme les autres années, donc.

La manifestation était prévue à l'origine entre le 10 et le 14 juin, elle aura été à peine repoussée et réduite de durée, pour présenter ses compétitions de longs et de courts métrages, que ses jurys auront pu visionner en amont selon des normes sanitaires de mise. 

Les jurés réunis autour de Benoît Magimel pour passer au crible les 8 longs métrages en compétition auront ainsi pu découvrir, entre autres, Poissonsexe d'Olivier Babinet, qui sortira le 26 août en salles, et À l'abordage de Guillaume Brac, remarqué lors de sa diffusion au dernier Champs-Élysées Film Festival. 

Pour la sélection des courts métrages, 10 titres sont en lice, soumis à un jury présidé par Noémie Lvovsky (qui, rappelons-le, avait elle-même débuté dans le format avec Dis-moi oui, dis-moi non, en 1990). Pour tous les citer, il s'agit d'Aline de Simon Guélat, Baltringue de Josza Anjembe, Désirée de Victoria Jadot, Extérieur crépuscule de Roman Kané (avec notamment Quentin Dolmaire, photo de bandeau), Jaizkibel de Justine Fabre, La grande nuit de Sharon Hakim, Littoralement de Lisa Sallustio, Miss Chazelles de Thomas Vernay, Shakira de Noémie Merlant et Rap Night de Salvatore Lista (avec Solène Rigot, photo ci-dessus). Notons qu'une majorité de ces films est signé de réalisatrices. On annoncera naturellement dès que possible l'identité de celle ou celui qui recevra le Swann d'or de l'année.

Christophe Chauville

À lire aussi :

- Le palmarès du Festival de Cabourg 2019

- Le Festival de Grenoble 2020 sera à suivre en ligne.