Revenir aux films

La Saint-Festin J-83

Anne-Laure Daffis & Léo Marchand

  • 2007 , 15 minutes
  • Animation
  • Production : Lardux films
  • Interprétation :
    • François Morel
  • Animation
  • Comédies
  • Musique originale

// Synopsis

Demain, c'est le 40 novembre ! C'est la Saint-Festin ! La grande fête des Ogres… Alors si vous n'avez pas encore attrapé d'enfant, dépêchez-vous et bonne chasse !

// Biographie

Anne-Laure Daffis

Anne-Laure Daffis, née à Montreuil en 1974, et Léo Marchand, né à Saint-Maur en 1973, sont diplômés de l’Université Panthéon-Sorbonne en arts plastiques.

Le second a participé à la production de courts métrages en tant qu’assistant-son et assistant-réalisateur et ils ont en duo exposé leurs peintures et publié un livre d’art intitulé Un bon peu, aux éditions de la Triplette infernale.

Toujours à quatre mains, ils coréalisent en 1999 deux très courts métrages, Surtout il pleut et Jambes en l’air, ainsi qu’un documentaire de 26 minutes, Mon voisin Christian déménage (2000), avant de toucher à l’animation avec On a beau être bête, on a faim quand même (2001), puis La Saint-Festin grand succès dans les festivals de 2007-2008, qui remporte notamment le Prix du meilleur film d’animation à Clermont-Ferrand.

Après Les cowboys n’ont pas peur de mourir (2009), mélange de western spaghetti et d’animation intitulé distingué pour son scénario à Pantin et à Villeurbanne, le tandem poursuit son parcours avec La vie sans truc (2013) et Y’a pas que des histoires de cucu (2017), mélange entre fiction et animation où l’on retrouve le comédien Cosme Castro.

Rue des ravissantes, en 2014, s’était intercalé, s’inscrivant dans une collection de courts métrages centrée autour de l’œuvre de Boris Vian.

À partir de 2018, ils développent avec leur fidèle producteur, Lardux Films, un premier long métrage intitulé Les voisins de mes voisins sont mes voisins, dont le scénario intégrera ceux de La Saint-Festin et La vie sans trucLa sortie en salles du film est prévue pour 2021.


Léo Marchand

Anne-Laure Daffis, née à Montreuil en 1974, et Léo Marchand, né à Saint-Maur en 1973, sont diplômés de l’Université Panthéon-Sorbonne en arts plastiques.

Le second a participé à la production de courts métrages en tant qu’assistant-son et assistant-réalisateur et ils ont en duo exposé leurs peintures et publié un livre d’art intitulé Un bon peu, aux éditions de la Triplette infernale.

Toujours à quatre mains, ils coréalisent en 1999 deux très courts métrages, Surtout il pleut et Jambes en l’air, ainsi qu’un documentaire de 26 minutes, Mon voisin Christian déménage (2000), avant de toucher à l’animation avec On a beau être bête, on a faim quand même (2001), puis La Saint-Festin grand succès dans les festivals de 2007-2008, qui remporte notamment le Prix du meilleur film d’animation à Clermont-Ferrand.

Après Les cowboys n’ont pas peur de mourir (2009), mélange de western spaghetti et d’animation intitulé distingué pour son scénario à Pantin et à Villeurbanne, le tandem poursuit son parcours avec La vie sans truc (2013) et Y’a pas que des histoires de cucu (2017), mélange entre fiction et animation où l’on retrouve le comédien Cosme Castro.

Rue des ravissantes, en 2014, s’était intercalé, s’inscrivant dans une collection de courts métrages centrée autour de l’œuvre de Boris Vian.

À partir de 2018, ils développent avec leur fidèle producteur, Lardux Films, un premier long métrage intitulé Les voisins de mes voisins sont mes voisins, dont le scénario intégrera ceux de La Saint-Festin et La vie sans trucLa sortie en salles du film est prévue pour 2021.


// La critique

Une fable déjantée, avec un calendrier détraqué – on est déjà le 40 novembre ! –, des ogres en fête, une recette farfelue et la voix reconnaissable entre mille de l'ancien Deschien François Morel : bienvenue dans l'univers unique de l'iconoclaste duo Daffis/Marchand…

On retrouvera sur ce film un document pédagogique téléchargeable, édité par L'Agence du court métrage et comprenant des propositions d'activités pratiques.

Ce film est également disponible, accompagné d'autres ressources, sur la plateforme Benshi.

Conseillé à partir de 6 ans.

Réalisation et scénario : Anne-Laure Daffis et Léo Marchand. Montage : Pierre-Yves Fave. Son : Erwan Keranet et Adam Wolny. Musique originale : Nicolas Laureau. Interprétation : François Morel. Production : Lardux Films.

// A voir aussi...