Revenir aux actus
News
25/02/2019

L'Oscar à “Skin” !

La 91e cérémonie des Oscars a valu au court métrage “Skin” la récompense suprême.

Skin, de Guy Nattiv, avait obtenu récemment le Prix du public de la compétition internationale du Festival de Clermont-Ferrand et a séduit à leur tour, outre-Atlantique, les votants de l'Académie des Oscars. Réalisé par un cinéaste israélien, Guy Nattiv, Skin est un conte moral plutôt caustique sur l'éternel fléau racisme aux États-Unis et sur ce socle électoral de Trump que représentent ces suprémacistes blancs à croix gammées tatouées, qui se sont sinistrement illustrés ces dernières années. C'est aussi un habile plaidoyer anti-armes, la question d'y accoutumer les enfants étant évidemment surréaliste de notre point de vue et pourtant cruciale. Le film y répond en tout cas avec une efficacité assez extraordinaire, en 20 minutes chrono.

Du côté de l'animation, c'est le cartoon de chez Pixar Bao, de Domee Shi et Becky Neiman-Cobb (visuel ci-contre), qui l'a emporté – il faut rappeler à quel point il a été énormément vu, ayant constitué l'avant-programme des Indestructibles 2, carton planétaire s'il en est ! Pour le documentaire, la statuette est revenue à Period. End of Sentence de Rayka Zehtabchi et Melissa Berton, autre illustration du règne établi des mastodontes, puisqu'il s'agit d'une production Netflix, filmée en Inde sur le motif toujours tabou de la menstruation.

Christophe Chauville