Revenir aux actus
News
01/10/2019

Et la Fête du cinéma d'animation revint !

Octobre est désormais le mois privilégié pour le cinéma d'animation, grâce à la Fête organisée par l'Afca sur tout le territoire et à l'étranger, via l'Institut français dans 32 pays.

C'est la 18e fois que la Fête du cinéma d'animation se déploie à partir de ce début octobre, toujours pilotée par l'équipe de l'association française du cinéma d'animation, avec une affiche créée cette année par Osman Cerfon, lauréat du Prix Émile-Reynaud l'an dernier avec Je sors acheter des cigarettes et qui connaîtra son successeur le 25 octobre (la liste des courts métrages présélectionnés est à découvrir ici), à la veille de la Journée mondiale de l'animation qui clôturera ce mois bien dense en termes de projections et d'événements (plus de 600 en tout !).

Difficile, sinon impossible de citer tout ce qui se passera, mais on ne passera pas à côté de la rétrospective dédiée à Jean-François Laguionie, avec 5 longs métrages et deux programmes inédits de courts métrages, Les mondes imaginaires... (qui sort par ailleurs en salles le mercredi 2) et sa version pour les jeunes publics : Bas les masques !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Le masque du Diable de Jean-François Laguionie.

Une prometteuse thématique sur “la famille dans tous ses états” permettra de voir et revoir des longs et des courts, en programmes proposés par Autour de minuit et Miyu Productions. Pas loin du motif familial, celui du chien sera décliné sur les mêmes formats, avec deux programmes proposés par L'Agence du court métrage : Petites canines (à partir de 5 ans) et Grands crocs (à partir de 12 ans).

 

 

 

 

 

 

Construire un feu de FX Goby (programme Grands crocs)

Comme chaque année, des réalisateurs et réalisatrices partiront en tournée, à savoir pour 2019 Jean-François Laguionie, Lia Bertels (dont le très coloré Nuit chérie enchante les festivals du moment), Denis Walgenwitz et le duo Julie Rembauville/Nicolas Bianco-Levrin. Des ciné-concerts, des spectacles, des expositions et des ateliers pratiques par dizaines (sur le bruitage, les papiers découpés, etc.) seront aussi au programme, tandis que la légendaire Caravane ensorcelée sera elle aussi sur les routes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nuit chérie de Lia Bertels (en tournée).

On ne saurait conclure sans évoquer la dimension numérique de l'événement, sur Benshi, Universciné et, bien sûr, Brefcinema, où six films d'animation de tout premier choix seront mis en ligne sur deux semaines, les 2 et 9 octobre, dans le cadre d'un partenariat avec l'événement : Garden Party, The Stained Club, Guaxuma, Boléro Paprika, Bang Bang ! et Merci mon chien.

Christophe Chauville
 

À lire aussi :

- Des prix en festivals pour Nuit chérie de Lia Bertels.