Revenir aux actus
Festivals
30/03/2020

Un palmarès “virtuel” pour l'édition 2020 de Cinéma du réel 

Malgré la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, le Festival Cinéma du réel a décidé de maintenir son édition en passant en ligne et a donc ainsi pu délivrer son palmarès.

Le jury des courts métrages et premiers films était composé de François Bonenfant (coordinateur pédagogique du Fresnoy, Studio national des Arts contemporains, et ancien collaborateur de Bref), de Miguel Dias (directeur du festival de court métrage de Vila do Conde, au Portugal) et d'Elena López Riera (réalisatrice). Et le Prix du court métrage est allé à deux ex-aequo, moyens métrages signés des mêmes réalisateurs, Élise Florenty et Marcel Türkowsky, et coproduits entre Allemagne, France et Belgique : Back to 2069 (2019, 40 min) et Don't Rush (2020, 53 min).

Une mention spéciale a été attribuée à Reserve de Gerard Ortín Castellví (Espagne, 2020, 27 min), tandis que This Means More de Nicolas Gourault (France, 2019, 22 min, photo de bandeau), réalisé au sein du Fresnoy, a reçu le Prix du court métrage Tënk et sera donc visible prochainement sur cette plateforme dédiée au cinéma documentaire d'auteur. Cet essai revenant de façon extrêmement singulière sur la tragédie du stade de Sheffield, en 1989, lors du match de Coupe d'Angleterre opposant Liverpool F. C. et Nottingham Forest, s'est vu en outre décerner le Prix des détenus de la Maison d'arrêt de Bois-d'Arcy.

Toujours du côté des formats courts, le Prix du public “Première fenêtre” revient à Maria K. de Juan Francisco González (France, 2019, 34 min, photo ci-dessus). À l'autre bout du spectre, c'est un très long film de 3h40, El año del descubrimiento de Luis López Carrasco (Espagne, 2020)
 qui aura décroché le Grand prix Cinéma du réel 2020.

Si les conditions sanitaires le permettent, rendez-vous est donné du 3 au 29 juin prochain au Centre Pompidou pour les projections publiques des films de la compétition, dans le cadre de la Cinémathèque du documentaire à la Bpi. Quant à la 43e édition de Cinéma du réel, elle aura lieu du 12 au 21 mars 2021. Vivement une année normale, oui…

Christophe Chauville

À lire aussi :

- Le Festival d'Aubagne en version dématérialisée.

- Un beau documentaire sorti en salles juste avant leur fermeture : Femmes d'Argentine de Juan Solanas.