Revenir aux actus
Festivals
25/01/2019

“Premiers plans” sur son 31

Du 25 janvier au 3 février a lieu la 31e édition du festival Premiers plans d’Angers. Chaque année, celui-ci soutient avec force et ambition la jeune création en récompensant premiers longs et courts métrages, français et européens. Nuri Bilge Ceylan, Arnaud Desplechin ou encore Thomas Vinterberg y avaient présenté leur première œuvre.

1989 : première édition de Premiers plans, festival d’Angers, sous la présidence du grand réalisateur Théo Angelopoulos. Depuis, le festival n’a cessé de se développer et de voir son public s'élargir, probablement du fait de son éclectisme et de la diversité des programmes et des conférences proposés.

Dans le jury officiel pour les sections Premiers longs européens et français, on retrouve cette année Cédric Kahn, président, Sylvie Pialat, productrice aux Films du Worso, ou encore Léa Mysius, réalisatrice des courts métrages remarqués Cadavre exquis et Les oiseaux-tonnerre, puis d'un premier long en 2017 : AvaMichael Dudok de Wit, réalisateur de films d’animation mondialement reconnu, dont Le moine et le poissonPère et fille et le long La tortue rouge (2016), préside lui la section courts métrages, assisté de l’actrice Alice Isaaz et de Samuel Theis, réalisateur de Party Girl et qui avait coscénarisé le court métrage Forbach, de Claire Burger et Marie Amachoukeli, qui avait remporté le Grand prix national au Festival de Clermont-Ferrand 2008. Des rencontres avec les membres des jurys et des leçons de cinéma avec Cédric Kahn et Michael Dudok de Wit sont prévues.

Sont proposées également plusieurs sections permettant de découvrir de nombreux courts et longs métrages en dehors des compétitons. Pour les courts en particulier : “Plans suivants”, qui permet de voir les œuvres de jeunes réalisateurs révélés par le festival, tels Emmanuel Marre (Le film de l’été, 2016) ; “Vingt ans de courts métrages roumains”, qui rassemble les œuvres de cinéastes aujourd’hui affirmés, dont Cristian Mungiu, un programme spécial réunissant notamment “Talents en court” ; “Artistes !”, une collection de films réalisés par les étudiants de la Sorbonne ; “Séries courtes Arte” ; “Films d’ici”, des courts tournés dans la Région ou réalisés par des réalisateurs des Pays de la Loire… Une sélection de films étudiants de l’Académie d’Art dramatique de Pékin ou encore le Laboratoire documentaire d’Alger offrent la possibilité de sortir des frontières européennes.

Enfin, un hommage sera rendu, en sa présence, à Costa-Gavras, réalisateur de et Amen, entre beaucoup d'autres, grâce à une rétrospective de son œuvre. Le cinéma roumain sera également à l’honneur , avec un focus dédié à Corneliu Porumboiu, révélé par 12h08 à l’Est de Bucarest, en 2006, et qui a signé plusieurs courts métrages, dont Le rêve de Liviu (2004, photo ci-contre). 

Léocadie Handke

Visuel texte : Stella Plage de Maëlle Bourgès (section “Plans animés”).