Revenir aux actus
Festivals
20/02/2019

MyFrenchFilmFestival 2019, c'est fini (et c'est un gros succès !)

Le 9e édition de MyFrenchFilmFestival a comptabilisé 10 millions de vues sur plus de 200 territoires, ces chiffres considérables correspondant au deuxième meilleur résultat de l'opération depuis sa création.

Les différents prix de ce festival en ligne qui aura duré un mois entier ont été remis à Paris le 19 février et le jury – composé d'Houda Benyamina, Coralie Fargeat, Mikhaël Hers, Kim Nguyen et Jaco Van Dormael – a décerné le Prix des cinéastes à Diane a les épaules, de Fabien Gorgeart, qui fut l'auteur de plusieurs courts métrages avant ce premier long que nous avions défendu lors de sa sortie (article à lire ici).

La presse internationale a pour sa part choisi de récompenser l'assez étrange Demain et les autres jours de Noémie Lvovsky, côté long, et Chien bleu, de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (photo de bandeau), côté court. Ce dernier était en compétition nationale au dernier Festival de Clermont-Ferrand et se retrouvera à nouveau en pleine lumière lors de la prochaine Fête du court métrage, son duo de réalisateurs figurant parmi les Talents tout spécialement mis à l'honneur.  

Quant aux Prix du public, sponsorisés par Lacoste, ils sont revenus, suite aux votes – massifs, donc – des spectateurs-internautes, au film de Noémie Lvovsky déjà cité et à La collection (photo ci-contre), un court métrage d'Emmanuel Blanchard coécrit avec Thomas Kruithof pour une libre adaptation d'une nouvelle de Stefan Zweig, La collection invisible.

Le film séduit d'abord en sortant quelque peu des sentiers habituels de la production hexagonale, en plongeant au cœur de la période de l'Occupation et en mettant en scène, en une reconstitution plutôt soignée, un vieux collectionneur d'art juif incarné par Jean-Claude Carrière, cet immense scénariste que l'on apprécie de voir pour une fois devant une caméra. 

Il est à noter que les films primés seront diffusés par Air France dans ses avions durant six mois. Le court, c'est bien aussi en altitude !

Christophe Chauville