Revenir aux actus
Festivals
28/04/2019

Liesse totale à Rennes !

Le soir même ou Rennes célébrait sa victoire en Coupe de France de football, le Festival national du film d'animation y dévoilait son palmarès 2019.

Ce n'est pas le ballon rond, mais le sport automobile qui s'est vu mis à l'honneur à travers le Grand prix pour un court métrage professionnel, à savoir l'assez impressionnant Le Mans 1955 de Quentin Bailleux (visuel de bandeau). Du côté des films étudiants, c'est Dimanche matin, réalisé par Vinnie Ann Bose à La Poudirère (visuel ci-desoous), qui a décroché ce Grand prix toujours prisé des pensionnaires des différentes écoles de l'Hexagone. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Également au tableau d'honneur, L'enfant qui a la tête en l'air d'Aude David, remporte le Prix de la meilleure composition musicale, doté par la Sacem et revenant plus directement à Frédéric Marchand et Pablo Pico, tandis que le Prix du public dans la catégorie “professionnelle” est allé à La nuit des sacs plastiques, de Gabriel Harel, qui boucle ainsi brillamment sa première année de circulation en festivals, depuis Cannes 2018 (voir aussi sur ce film le dernier numéro de notre revue, Bref 124).

En renvoyant sur le site de l'événement pour prendre connaissance de l'intégralité des récompenses, on citera pour finir le Coup de cœur des “Femmes s'animent” pour une œuvre audiovisuelle décerné à Dimitri et la drôle de surprise, d'Agnès Ducreux (visuel ci-dessous), qui consacre le retour de cet oisillon toujours aussi craquant, même pour qui a plus de cinq ans ! 

Christophe Chauville

À lire aussi :
La présentation de l'édition 2019 du festival.
Le palmarès 2018 du Festival national du film d'animation.