Revenir aux actus
Festivals
16/07/2020

Le Festival Phare d'Arles éclaire le cœur de l'été

Le Théâtre antique d'Arles sera à nouveau le prestigieux cadre du 5e Festival Phare, dédié au court métrage, du 28 au 31 juillet, autour des motifs centraux de la musique et du cinéma d'animation.

Pour sa 5e édition et sur son imposant écran de 21 mètres de longueur, le Festival Phare d'Arles dédie sa compétition à des films en lien avec la musique, dont certains ne sont pas forcément récents et/ou sont bien connus des abonnés de Brefcinema. Ainsi, pas mal de films déjà appréciés sur notre plateforme (ou qui y sont encore disponibles) seront en lice, tels La chanson de Tiphaine Raffier, Make It Soul de Jean-Charles Mbotti Malolo, Venerman de Tatiana Vialle et Swann Arlaud, le césarisé La nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel ou encore l'animation technico-écolo délirante de l'école MoPA Hybrids.

À ne pas rater aussi le documentaire de l'irremplaçable Jean-Gabriel Périot De la joie dans ce combat (photo de bandeau), le délicat Traces d'Hugo Frassetto et Sophie Tavert Macian (visuel ci-dessous) ou le classique espagnol, devenu plutôt rare sur les écrans, qu'est 7:35 de la mañana de Nacho Vigalondo, qui date de 2003.

Cette année, un jour supplémentaire a été alloué à la manifestation et une carte blanche au FID Marseille voisin (qui viendra de s'achever), un programme de courts métrages d'Emmanuel Mouret (en sa présence et celle de Laurent Trémea, directeur du Festival de Nice) et une sélection de courts concoctée par les Nuits MED seront au menu. Des “ciné-causeries” et des concerts surprises seront aussi proposés chaque soir, tandis qu'une Nuit de l'animation sera dédiée en partie au MoPA, l'école locale qui figure parmi les établissements d'excellence dans le domaine, tant en France qu'à l'échelle internationale. Un ciné-concert fermera ces riches festivités, autour du Petit fugitif de Morris Engel et Ruth Orkin.

Christophe Chauville

À voir aussi :

- Lisboa Orchestra de Guillaume Delaperriere, en compétition à Arles et en ligne sur Brefcinema. 

À lire aussi :

- Des courts d'animation en DVD chez Folimage.