Revenir aux actus
Festivals
01/07/2020

Le Festival de Contis fête ses 25 ans en ligne

Ses organisateurs auraient sans nul doute préféré accueillir leurs invités sur place dans les Landes pour souffler les 25 bougies du festival, mais c'est en virtuel qu'il se déroulera cette année…

Du 2 au 6 juillet, la programmation de la 25e édition du Festival de Contis se déploiera à 100% en ligne. Au menu : 36 courts métrages européens en compétition, 20 en hors compétition (dont certains destinés aux plus jeunes spectateurs), 30 “nanométrages”, des “pépites” dont Jusqu'à l'os de Sébastien Betbeder), un hommage au Fespaco, un programme d'éducation à l'image (avec une thématique franco-brésilienne), la rencontre des candidats des appels à projets "Talents en court à Contis" et "Défi VR", une table ronde sur la réalité virtuelle, entre autres…

Parmi les film en compétition, beaucoup de découvertes sont en ligne de mire, mais aussi des titres déjà appréciés par ailleurs, comme L'âge tendre de Julien Gaspar-Oliveri (photo de bandeau), le wallon Aube de Valentine Lapière, Blaké de Vincent Fontano (remarqué à Clermont-Ferrand), Particules fines d'Anne-Claire Jaulin (avec Sara Giraudeau, photo ci-dessous) ou encore les animations de haut vol que sont, dans leur genre, Flow d'Adriaan Lokman et La vie de château de Clémence Madeleine-Perdrillart et Nathaniel H'limi. À voir aussi le très maîtrisé Poseur de Margot Abascal, visible actuellement par nos abonnés, et, en section régionale, le bizarroïde et fascinant La fille oblique de Mathilde Delaunay.

Il est utile de préciser que le nombre de places par séance est limité, et par conséquent que les réservations sont conseillées. Les accès aux programmes de courts métrages en compétition européenne et la séance jeune public ne sont pas complètement libres, mais proposés au tarif de 3 euros le “ticket”. Place maintenant à l'ouverture, dès ce jeudi 2 juillet à 18h30, en attendant le palmarès et notamment les récompenses décernées – à distance – par un jury composé de la réalisatrice Jessica Palud, la comédienne Alice de Lencquesaing et le producteur Fabrice Préel-Cléach (d'Offshore).

Christophe Chauville

À lire aussi :

Le Festival de Grenoble 2020 en ligne.

- Le palmarès du Festival Côté court de Pantin 2020, où La fille oblique a été récompensé.