Revenir aux actus
Festivals
08/06/2020

Le Festival d'Annecy se déploie en ligne, du 15 au 30 juin

On attendra 2021 pour fĂȘter sur place les 60 ans du Festival international du film d'animation d'Annecy, mais cela n'empĂȘchera pas d'en suivre en ligne une copieuse version alternative, pour patienter au mieux.

Pour profiter de chez soi du Festival d'Annecy cette année, loin des rives du lac et de Bonlieu, il suffit de s'accréditer – pour une somme forfaitaire de 15 euros – et accéder ainsi à un copieux corpus de films, courts et longs. Pour commencer ces derniers, une dizaine de productions en compétition officielle seront à voir, parmi lesquelles les attendus Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé (sortie prévue le 14 octobre prochain, visuel de bandeau) et Petit vampire de Joann Sfar (qui sortira pour sa part le 21 octobre). Un choix similaire sera avancé en section “Contrechamps”, de toutes les origines géographiques : Argentine, Chine, Croatie, Corée du Sud, Estonie, Japon…

Des œuvres VR sont aussi à découvrir et, pour le gros du programme, des courts à la pelle, au sein de 7 catégories, dont la compétition officielle, les films de fin d'études ou la sélection jeune public. Difficile d'extraire des titres précis de l'ensemble, mais certains titres ont pu parfois être repérés par ailleurs, d'Empty Places de Geoffroy de Crécy à Tête de linotte ! de Gaspar Chabaud, en passant par Physique de la tristesse de Theodore Ushev, Genius Loci d'Adrien Mérigeau, No, I don't want to dance ! d'Andrea Vicinguerra ou encore Inès d'Élodie Dermange (visuel ci-dessus). Bien sûr, l'intérêt est d'abord et avant tout d'aller explorer aussi les “Off-limits” et “Perspectives” à la recherche de petites perles, tandis que la compétition des films de télévision est à ne nullement négliger avec, entre autres, L'odyssée de Choum, Le quatuor à cornes et les tchèques “Ours gloutons”…

Christophe Chauville

À lire aussi :

- Les candidats aux Prix André-Martin 2020.

- Le Festival Côté court de Pantin 2020 en ligne.