Revenir aux actus
Festivals
29/04/2019

Le Courtivore, juste avant les 20 ans...

Le Festival du court métrage de Rouen et Mont-Saint-Aignan fête sa 19e édition du 3 au 24 mai.

24 films ont été sélectionnés en compétition, parmi 1 200 candidats, répartis sur trois séances qui se dérouleront en soirée les vendredi 3, 10 et 17 mai. On y retrouvera plusieurs incontournables de la période, de Pauline asservie de Charline Bourgeois-Tacquet à Make it Soul de Jean-Charles Mboli Malolo, en passant par Le tigre de Tasmanie de Vergine Keaton, Raymonde ou l'évasion verticale de Sarah Van den Boom ou Pile poil de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller (qui est l'un des régionaux de l'étape, puisqu'il a précisément été tourné à Rouen).

Skin de Guy Nattiv, Oscar du court métrage 2019, et Nefta Football Club d'Yves Piat, l'un des plus gros succès festivalier des mois écoulés, seront également de la fête. Et des titres un peu moins connus, comme l'animation Grands canons d'Alain Biet (visuel ci-dessous à gauche), Air comprimé d'Antoine Giorgini ou encore Roberto le canari de Nathalie Saugeon (photo ci-dessous à droite), avec Élodie Bouchez, seront aussi à voir. Une “finale” aura lieu ensuite, pour les 6 films retenus, le 24 mai à 20h à l'Omnia.

Une compétition jeune public est également prévue, ainsi que plusieurs programmations thématiques, qui auront lieu dans quatre lieux différents : la Maison des Forêts (“Promenons-nous dans les courts”), le Centre photographique Rouen-Normandie (“Eurêkourt”), Science Action Normandie (“Objectif courts”) et l’Hôtel littéraire Gustave-Flaubert (Grand Courtivore Hotel”). Plus d'informations ici.

Christophe Chauville