Revenir aux actus
Festivals
02/08/2019

La rentrée des festivals français commence par Angoulême

La 12e édition du Festival du film francophone d'Angoulême aura lieu du 20 au 25 août. Et du côté des formats courts, la programmation a pris le parti de l'animation...

Connue comme la capitale du dessin grâce à son célèbre Festival international de la bande dessinée, Angoulême abrite également un écosystème autour du film d'animation, représenté notamment par l'EMCA (École des métiers du cinéma d'animation). Pour sa 12e édition, le Festival du film francophone met la catégorie à l'honneur en proposant une compétition de courts métrages exclusivement animés. Au sein de la sélection de ces formats très courts sont annoncés Selfies de Claudius Gentinetta, une critique acerbe – et néanmoins ironique – de ces clichés individuels omniprésents ; Les lèvres gercées de Fabien Corre et Kelsi Phung, où le motif de la transexualité s'invite à l'intérieur d'un dialogue entre un ado et sa mère ; le rafraîchissant Grand bassin d'Héloïse Courtois ; ou encore Bavure, nouvelle œuvre très plastique de Donato Sansone.

   
                                              Selfies                                                                                              Les lèvres gercées
        
                                          Grand bassin                                                                                             Bavure

Par ailleurs, la programmation propose des longs métrages en avant-premières, quelques films documentaires et un focus de six films autour de Nabil Ayouch, dont la rencontre avec le festival d’Angoulême s'était concrétisée autour de Much Loved , en 2015. Des séances spéciales seront également consacrées à un hommage au cinéma luxembourgeois, ainsi qu'à une rétrospective dédiée à Michel Deville, résumant sa longue carrière en trois films de diverses périodes : Adorable menteuse, L'ours et la poupée et Péril en la demeure.

   
                                     Much Loved                                                                                       Péril en la demeure

Léa Drevon

À lire aussi :

- la présentation de l'édition 2018 du Festival.

- La vie de château récompensé au Festival du film d'animation d'Annecy.