Revenir aux actus
Festivals
07/09/2019

“La conscience dans tous ses états” : un nouveau festival et sa séance de courts métrages

“6 histoires de conscience altérées”, telle est la coloration d'une séance de courts métrages présentées par ce nouveau et insolite festival inauguré à Paris.

C'est une experte incontestée, à savoir Pascale Faure, responsable des programmes courts de Canal+, qui a concotée cette séance d'œuvres courtes internationales se reliant, en une heure et cinq minutes, à la thématique du festival, qui propose films et conférences autour de sophrologie, hypnose, sens des rêves et chamanisme, les 13, 14 et 15 septembre (programme complet ici). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On pourra y voir ou revoir, le samedi 14 septembre au Club de l'Étoile, rue Troyon à Paris, le Patision Avenue du Grec Thanasis Neofotistos, qui suit en plan-séquence sa fébrile héroïne dans les rues d'Athènes (photo ci-dessus), puis Crevettes (Prawns) d'Andrew Gillingham, une comédie venue du Canada anglophone, et Parparim – à traduire par “papillons” – de l'Israélien Yona Rozenkier, qui faisait partie de la sélection compétitive des courts métrages au dernier Festival de Cannes. 

Suivront All Inclusive de Teemu Nikki (Finlande), à ne pas confondre avec le court documentaire suisse du même titre, l'expérimental Erebeta de François Vogel (photo de bandeau) et l'incontournable Chien bleu de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, dont la charmante romance et les danses tamoules ont voyagé de festival en festival depuis un an et demi. 

À noter aussi que l'ouverture de la manifestation s'effectuera sous les auspices du nouveau film de Fabienne Berthaud, Un monde plus grand, interprété notamment par Cécile de France et Ludivine Sagnier (sortie en salles prévue le 30 octobre prochain). 

Et on suivra aussi une conférence de Jan Kounen, dont on connaît bien désormais la passion pour l'univers du chamanisme et qui présentera, très loin de ses débuts et de Gisèle Kérozène ou Vibroboy, son court métrage Panshin beka winoni et son dernier documentaire, coréalisé avec Anne Paris : The Journey, mère océan

Christophe Chauville

 

 

À lire aussi :

- Chien bleu récompensé à MyFrenchFilmFestival 2019.

- Clermont-Ferrand 2019 : un prix pour Patision Avenue.