Revenir aux actus
Festivals
29/06/2019

Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées...

Le Champs-Élysées Film Festival 2019 a distribué, il y a quelques jours, ses différentes récompenses, y compris sur son volet court métrage.

La 8e édition de Champs-Élysées Film Festival, créé par Sophie Dulac, s’est déroulée du mardi 18 au mardi 25 juin 2019 et le jury des courts métrages, présidé par Valérie Donzelli (dont le nouveau film, Notre Dame, sortira à la fin de cette année), a récompensé Liberty de Faren Humes, côté films américains.

Le documentaire Djo de Laura Henno (photo ci-contre), ex-æquo avec Ông Ngoai / Grand-père de Maximilian Badier Rosenthal, produit par Nouvelle Toile, du côté de la production française.


Le Prix du public du court métrage français indépendant est allé à Je sors acheter des cigarettes d'Osman Cerfon, toujours visible sur notre palteforme et qui continue d'engranger les récompenses quasiment partout où il passe, tandis que celui qui concerne le volet US revenait à Night Swim de Victoria Rivera (photo de bandeau). Et puis, last but not least, le Prix France Télévisions du court métrage, doté d’un achat par France Télévisions, a été remis à La route du sel de Matthieu Vigneau.

On notera aussi que le Prix de la critique, dans la catégorie “long métrage français”, est allé en réalité à un moyen métrage, Daniel fait face de Marine Atlan, qui fait 57 minutes et qui est passé au préalable par les fesrivals d'Angers, Berlin et Brive

Le Prix étudiant du long métrage français est en outre venu honorer le Belge Claude Schmitz pour Braquer Poitiers - chapitres 1 & 2 (photo ci-contre), qu'il sera possible de voir en salles à l'automne et dont on n'a décidément pas fini de parler...

Christophe Chauville

 


À lire aussi :
Le palmarès du Festival de Contis 2019 : Osman Cerfon encore récompensé
Braquer Poitiers, Prix Jean-Vigo du court métrage 2019