Revenir aux actus
Festivals
03/02/2020

Des prix à Londres et à Bruxelles, dans les Rocheuses et sur les rives d'un lac du Grand-Est

Sundance, Gérardmer, les Magritte et les BAFTA : on a fêté les réalisateurs, acteurs et techniciens “all over the world” ce week-end…

Le 36e Festival du film de Sundance s'est déroulé à Park City, dans l'Utah, du 23 janvier au 2 février 2020 et sa cérémonie de clôture a vu Maïmouna Doucouré recevoir pour Mignonnes le Prix de la mise en scène dans la catégorie “fiction, cinéma du monde”. Ce premier long métrage de la réalisatrice sortira en France le 1er avril et c'est déjà Sundance qui avait constitué le premier pas vers le succès pour elle, puisque Maman(s) – prochainement disponible sur Brefcinema – y avait reçu le prix du jury en 2016.

Autre grand triomphateur sur la scène de la Mecque du cinéma indépendant, côté courts métrages, Qu’importe si les bêtes meurent, de Sofia Alaoui (photo de bandeau), a reçu le Grand prix du Jury 2020. Le film a été produit à Paris par Envie de Tempête Productions et participe en outre actuellement à la compétition nationale du Festival de Clermont-Ferrand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


C'est également le cas pour Dibbuk, de Dayan D. Oualid (photo ci-dessus), qui a reçu le Grand prix du court métrage de la 27e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer, où le jury dédié était présidé par Benoit Forgeard et composé de Lucie Boujenah, Thomas Cailley, Louis-Do de Lencquesaing et Coralie Fargeat.

Du côté de Bruxelles et des Magritte du cinéma, les gagnants de cette année sont Matriochkas de Bérangère McNeese (photo ci-dessous), désigné meilleur court métrage de fiction (et coproduit par Hélicotronc et, côté français, Punchline Cinéma), et La foire agricole de Stéphane Aubier et Vincent Patar, élu meilleur court métrage d'animation.

D'un point de vue plus général sur cette cérémonie, Duelles d'Olivier Masset-Depasse a fait carton plein, ou presque, en l'emportant dans huit catégories : meilleur film, réalisation, scénario original, actrice (pour Veerle Bartens), acteur dans un second rôle (pour Ariel Worhalter), image, son, montage, musique originale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Enfin, passons de la Belgique au Royaume-Uni, où les 73es BAFTA ont été décernés à leur tour la nuit dernière, voyant le succès de Grandad Was a Romantic de Maryam Mohajer comme meilleur court métrage britannique d'animation et de Learning to Skateboard in a Warzone (If You're a Girl), de Carol Dysinger et Elena Andreicheva, comme meilleur court métrage britannique tout court !

Christophe Chauville

À lire aussi :

- Dibbuk, distingué au PIFFF 2019.

- Sur Duelles, d'Olivier Masset-Depasse