Revenir aux actus
Festivals
18/04/2020

Côté court dévoile sa sélection… et repousse ses dates

Les organisateurs de Côté court ont en fin de semaine annoncé à la fois la liste des titres retenus pour la 29e édition du festival et son report du début du mois de juin vers l'automne.

Forcément, la période est à la douche écossaise, et le Festival de Pantin, Côté court, a communiqué sur un report de dates, à l'étude pour la rentrée au lieu du mois de juin (du 10 au 20 initialement), tout en dévoilant les titres en sélection lors de la 29e éditon de l'événement. Soit 140 films retenus, sur les 1730 reçus lors de l’appel à films. Autres chiffres signifiants : 31% sont des premiers films et sur le plan de la parité, le 50/50 est parfaitement de mise, avec 65 films réalisés par des hommes, 66 par des femmes et 9 en co-réalisation mixte.

Pour entrer dans le détail, la compétition fiction fera, comme c'est la tradition, se côtoyer néophytes et noms familiers du festivals. Parmi ceux-ci, citons Christelle Lheureux (80 000 ans), Louis Séguin (Bus 96), Anne Benhaïem (L'homme qui part), Jules Follet (Mal caduc, photo ci-dessus), Bertrand Mandico (The Return of Tragedy) ou encore Virgil Vernier (Sapphire Crystal). D'autres titres déjà remarqués ci ou là seront leurs challengers, comme La fille oblique de Mathilde Delaunay (photo de bandeau), Champ de bosses d’Anne Brouillet, Miss Chazelles de Thomas Vernay, Journey Through a Body de Camille Degeye, Massacre de Maïté Sonnet ou encore Sole Mio de Maxime Roy.

Une trentaine d'œuvres en découdront en compétition Essai/Art vidéo, où l'on retrouvera les dernières créations d'Anton Bialas, Marie Vermillard, Christophe Loizillon, Antonin Peretjatko, Laurent Roth, Christophe Pellet, Danielle Arbid, Marie Losier, Patrick Bokanowski ou encore Mandico, toujours très productif…

Outre d'autres volets de programmations alléchants (la compétition “Prospective cinéma” et les “Écrans libres”, où l'on retrouve Follet, Arbid ou Losier), un très large panorama laissera une place à une bonne soixantaine d'autres films récents. Quelques-uns d'entre eux, pour la bonne bouche : Une chance unique de Joël Curtz, De la terreur mes sœurs d’Alexis Langlois, Degas et moi d'Arnaud des Pallières (prochainement disponible sur Brefcinema), Genius loci d’Adrien Mérigeau, Jusqu’à l’os de Sébastien Betbeder (photo ci-dessus), Moutons, loup et tasse de thé de Marion Lacourt, Nouvelle saveur de Merryl Roche, Repasse-moi d’Ivan Rabbiosi, etc.

On attend désormais des nouvelles de la période à laquelle on pourra précisément voir tous ces films, un report à l’automne prochain – une période traditionnellement déjà très embouteillée… – étant actuellement étudié par l'équipe d'organisation en lien avec Est Ensemble et le Ciné 104.

Christophe Chauville

À voir aussi actuellement sur Brefcinema :

- Comment faire pour de Jules Follet.

- Beautiful Loser de Maxime Roy.

À lire aussi :

- Entretien : Antoine Leclerc, délégué général de Carrefour des festivals.

- Le point sur les festivals annulés ou reportés.