Revenir aux actus
Festivals
25/11/2019

Chez les heureux du monde : les gagnants à Villeurbanne, Dijon, Rouen, Gonfreville, etc.

Ça tombe toujours comme à Gravelotte du côté des prix de festivals en cette fin novembre. Suite des palmarès du moment...

À Villeurbanne, le 40e Festival du film court a cette année encore été un beau succès et son Grand prix, doté à hauteur de 4 000 euros par la municipalité, est allé à un film serbe, Valse d'automne d'Ognjen Petkovic, tandis que le jury a accordé, concernant la compétititon européenne, deux mentions spéciales à Ana Maria Gomes pour Bustarenga (photo ci-dessous à gauche) et Ce n'est qu'après de Vincent Pouplard.

Du côté de la compétition animation, le Prix du meilleur court métrage est revenu à Dcera, de Daria Kashcheeva (République tchèque), tandis que le public apportait ses suffrages à Mémorable, de Bruno Collet. Enfin, le Prix de la liberté a permis à Une sœur de Delphine Girard (Belgique) de se distinguer une fois de plus.

 

 

 

 

 

La veille, c'est à Dijon que la cérémonie de remise des différentes récompenses de Fenêtres sur courts 2019 avait vu Anna de Dekel Berenson (photo de bandeau), découvert en compétition officielle des courts métrages à Cannes en mai dernier, couronné du Grand prix de la compétition européenne, où La chanson de Tiphaine Raffier a décroché une mention, Le chant d'Ahmed de Foued Mansour le Prix du public et Matriochkas de Bérangère McNeese celui des lycéens.

Pour la compétition francophone “Humour et comédie”, c'est Amor maman de Roland Menou, avec notamment Arielle Dombasle, qui est reparti avec le Grand prix, tandis que Pile Poil de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller séduisait à nouveau un public de festival. Enfin, la compétition spéciale films de genre a vu triompher le film australien Here There Be Monsters de Drew MacDonald (Grand prix, photo ci-dessous à gauche) et l'Espagnol Ulises de Jorge Malpica (Prix du public). Ce dernier avait déjà été primé en octobre à Court métrange, à Rennes.

 

 

 

 

 

Autres lieux, autres horizons avec, à Rouen, le tableau d'honneur de This is England 2019. Old Friends de Ben Hector a été sacré meilleur film de fiction par le jury, en même temps que Lasting Marks de Charlie Lyne l'était dans la catégorie documentaire et l'endurant Roughhouse de Jonathan Hodgson (photo ci-dessus à droite) en animation. November 1st, de Charlie Manton, a pour sa part séduit le public de ce Festival du court métrage britannique désormais solidement ancré dans le calendrier automnal.

Toujours en Normandie, la 20e édition du Festival Du grain à démoudre, dédié aux jeunes cinéphiles, a livré son verdict et si Le chant d'Ahmed de Foued Mansour a poursuivi son imposante collection de médailles avec un nouveau Prix du public, deux films ont réalisé des doublés : l'oscarisé Skin de Guy Nattiv a cumulé le Prix du jury du lycée Jean-Prévost et celui du jury de détenus du Centre pénitentiaire du Havre, tandis que Brotherhood, de Meryam Joobeur (photo ci-dessus à gauche), a vu le Prix du Grand jury et le Prix des anciens jeunes organisateurs rejoindre sa vitrine à trophées, déjà fort garnie !

 

 

 

 

 

Enfin, à Paris, le Festival Jean-Rouch, 38e du nom, un seul court métrage s'est invité au palmarès, à savoir le film d'école du Fresnoy Le baiser du silure, de June Balthazard (photo ci-dessus à droite), salué d'une mention spéciale du jury international et sur lequel nous reviendrons au sein de Bref n°125, à paraître le 31 janvier 2020.

Christophe Chauville
 

À voir :

- La chanson de Tiphaine Raffier, à voir sur Brefcinema.

- Antonio, lindo Antonio, l'un des précédents films d'Ana Maria Gomes, disponible pour nos abonnés.

À lire aussi :

- Le palmarès de Court métrange 2019.

- Skin, de Guy Nattiv, Oscar 2019 du court métrage.