Revenir aux actus
Festivals
29/02/2020

À l'Est, mais… en Normandie !

Le Festival du film d'Europe centrale et orientale revient à Rouen pour une 15e édition entre le 3 et le 8 mars.

Le Festival À l'Est, qui s'ouvrira avec l'excellent film polonais La communion de Jan Komasa (dont la sortie est fixée au lendemain, le mercredi 4 mars), permettra de voir bien évidemment avant tout des films des pays de l'Est de l'Europe, comme Take Me Somewhere Nice d'Ena Sendijarevic  ou Un certain silence du Tchèque Michal Hogenauer. Mais des courts seront aussi au programme, notamment une séance proposée par le Collectif Jeune Cinéma, en présence de son coordinateur Théo Deliyannis, dans le cadre d'une rétrospective intitulée “Lab'Est Punk”, qui comprendra par ailleurs Dharma Guns de F. J. Ossang (2010).

Ce programme de courts, présenté le jeudi 5 mars à 16h à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts de Rouen, incluera notamment Alan Vega, Just a Million Dreams de Marie Losier, Paris pourri d'Yves-Marie Mahé et un film plus ancien, tourné en 16 mm par Jérôme de Missolz en 1982 : Entrée de secours

D'autres films courts seront à voir, comme Dcera de Daria Kashcheeva (visuel ci-dessous à gauche), cette animation de volumes venue de République tchèque et qui parcourt la plupart des festivals depuis quelques mois. Le Festival Eurydice de Fécamp proposera en outre une sélection de trois coiurts métrages passés par ses écrans : Le pantalon de Clément Vieu (photo ci-dessous à droite), Sans mot dire de Clément Lecocq et Stand up de Dominique Fischbach.

 

 

 

 

 

Un hommage rendu à Milos Forman permettra enfin de découvrir ou revoir ses deux moyens métrages Ah, s’il n’y avait pas ces guinguettes et L’audition, distribués en salles sous ce dernier titre en novembre 2019.

Christophe Chauville

À lire aussi : 

- Sur L'audition, de Milos Forman.

- L'édition 2019 du Festival À l'Est de Rouen.