Revenir aux actus
En salles
27/11/2019

Tant qu'il y aura des moines : “Tenzo”

Présenté en séance spéciale à la Semaine de la critique 2019, “Tenzo”, du Japonais Katsuya Tomita, fait partie des sorties de cette dernière semaine de novembre.

C'est un film qui se situe à la frontière entre moyen et long métrage, à la durée annoncée à un tout petit peu plus d'une heure (63 minutes, en l'occurrence), et qui fait sans doute moins si on enlève le générique. Mais peu importent ces considérations de minutage, son distributeur Survivance lance Tenzo dans les salles en tant que tel, et non sans pertinence. Le film de Katsuya Tomita se suffit en effet parfaitement à lui-même, permettant à son réalisateur d'aborder sous une forme documentaire très personnelle, parfois déroutante, souvent pénétrante, de nombreux motifs liés au Japon d'hier ou d'aujourd'hui, entre la spiritualité bouddhiste d'une part, les stigmates de la catastrophe de Fukushima de l'autre. 

 

 

 

 

 

Nous avions déjà évoqué cet objet filmique particulier au moment de sa présentation en première mondiale à la Semaine de la critique, à Cannes, en mai 2019, et renvoyons donc à l'article correspondant, en signalant dûment que Tenzo est visible cette semaine à Paris au Luminor-Hôtel de Ville et aux 3 Luxembourg.

Christophe Chauville