Revenir aux actus
En salles
10/02/2019

Les belles histoires de la “Cabane aux oiseaux”

Parmi les sorties de cette première semaine de février, ce programme pour jeune public promet de s'installer sur la durée, s'attachant à donner aussi le goût de la lecture.

Après La cabane à histoires, sorti au cœur du printemps 2017 (déjà sous l'étendard de Gebeka Films), un nouveau programme de conception similaire est proposé par Célia Rivière, à travers neuf nouvelles petites histoires animées tirées des saisons 1 et 2 de l'œuvre audiovisuelle éponyme diffusée sur le petit écran. Cette fois, les enfants ont laissé leur place à des oiseaux, mais certains d'entre eux, comme Alexia Chicot, sont les conteurs des récits composant La cabane aux oiseaux. Sur cette thématique, une large diversité rythme ces 40 minutes destinées aux jeunes spectateurs dès l'âge de 4 ans. 

À chaque fois, l'univers graphique et poétique du livre originel est préservé et ce qui se joue en filigrane de ces courtes narrations résonne sans doute encore davantage par la grâce des voix des enfants-conteurs, conjugées à un travail toujours inspiré des compositeurs Yann Volsy et Pablo Pico, des pointures dans le monde de l'animation française.

S'il est toujours délicat de distinguer tel ou tel segment d'un ensemble misant sur son homogénéité, on louera tout spécialement l'aérienne philosophie existentielle des Oiseaux (visuel de bandeau), l'humour du bestiaire du Popotin de l'hippopo et la tendresse pleine de ressources de Papa à grands pas (visuel ci-contre). 

Une mine pour les enseignants de Maternelle, donc, tant les pistes pédagogiques ouvertes sont riches, mais aussi pour les parents en quête de bénéfiques occupations durant cette période de vacances hivernales qui s'ouvre.

Christophe Chauville