Revenir aux actus
À la une
27/07/2020

Le FID Marseille 2020 livre son palmarès

Les différents jurys du 31e Festival international de cinéma de Marseille ont choisi leurs vainqueurs.

Si tous les détails de ce pléthorique tableau d'honneur 2020 sont naturellement à retrouver en ligne, mais on s'attardera ici sur les œuvres récompensées et dont la durée est inférieure à l'heure de projection, avec tout d'abord le Grand prix de la compétition française remis à C'est Paris aussi du toujours insoumis Lech Kowalski (photo ci-dessous), qui était présenté en première mondiale à Marseille et qui, du haut de ses 58 minutes, a séduit le jury présidé par l'excellente comédienne et désormais réalisatrice Zita Henrot. Chloé Galibert-Laîné a, elle, reçu une mention spéciale pour Forensickness, sur un format de 40 minutes.

Le “Prix premier”, qui s'adresse aux premières réalisations, a été attribué à Les épisodes - printemps 2018 de Mathilde Girard, avec une mention spéciale pour Heliconia de Paula Rodríguez Polanco, produit par le Grec. De son côté, le Prix du Centre national des arts palqstiques (CNAP) est allé à Roee Rosen pour son court métrage Explaining the Law to Kwame (Israël, 23 minutes, photo de bandeau), qui a aussi remporté le tout nouveau Prix de la compétition Flash, dédiée aux formats courts.

Autre innovation de l'année, la remise d'un prix Alice-Guy à une cinéaste en compétition, en l'occurrence Gaëlle Boucand, distinguée pour Voin (France/Bulgarie, 30 minutes), tandis que A Potentiality de Dana Berman Duff (États-Unis, 20 minutes) s'est vu gratifier d'une mention spéciale. Toutes les initiatives en faveur de la parité sont toujours bonnes à accuueillir…

Christophe Chauville

À lire aussi :

- Le palmarès du FID 2019.

- Au menu du FID 2020.