Revenir aux actus
À la une
12/03/2019

La Fête du court métrage est de retour !

La Fête du court métrage 2019, ça commence demain ! L’événement se déroulera jusqu’au mardi 19 dans plus de 4 000 lieux à travers toute la France, mais également à l’échelle internationale, au fil de projections, de rencontres, d’ateliers et d’animations variées, en accès toujours intégralement gratuit.

La programmation qui a été spécialement élaborée pour l’occasion, avec le soutien de L’Agence du court métrage, a pour but de mettre en valeur la production de courts métrages dans toute sa diversité, à l’attention du public le plus large, et non seulement des aficionados qui y sont familiers.

Pour ce faire, on trouvera au très riche programme de cette année 190 films regroupés en 30 programmes, dont 9 sont réservés exclusivement aux salles de cinémas. Une carte blanche exclusive confiée à l’Institut Lumière de Lyon propose des films primitifs des frères Lumière (c’est fort logiquement le programme 1 !), aux côtés de 8 programmes “jeune public”, un focus Michel Ocelot, un autre sur les productions de 3e Scène (Les Indes galantesVibrato – visuel ci-contre, Vers le silence, etc.) ou encore l'annuelle livrée de “polars SNCF”. Un programme “Courts des Palmés” s’avancer avec un prestigieux générique – Jane Campion, Nanni Moretti, Ruben Östlund, Mike Leigh, Abbas Kiarostami, Cristian Mungiu, etc. – tandis que “Nouvelles Vagues”, conçu par L’Agence du court métrage, réunit deux générations de jeunes réalisateurs à leurs débuts : Jean Rouch, Jean-Luc Godard, Valérie Donzelli, Louis Garrel et Sophie Letourneur (avec un dossier pédagogique disponible, édité par Réseau Canopé).

On rappelle aussi la liste des Talents, soit la relève du cinéma français, mis en lumière par cette édition, qui sont 13 pour 2019. Il s’agit, dans l'ordre alphabétique, de Josza Anjembe (Le bleu blanc rouge de mes cheveux), Aude Gogny-Goubert (Virago), Félix Imbert (Basses), Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (Chien bleu, photo ci-contre), Jonathan Millet (Et toujours nous marcherons), Benjamin Nuel (L'île des morts), Momoko Seto (Planet ), Céline Tricart (The Sun Ladies), Sarah Van den Boom (Raymonde ou l’évasion verticale), Aurélien Vernhes-Lermusiaux (Les vies de Lenny Wilson), Justine Vuylsteker (Étreintes), Onur Yagiz (Toprak) et Chabname Zariâb (Au bruit des clochettes). Il est à noter que Chien bleu et Raymonde ou l’évasion verticale seront visibles gratuitement et exceptionnellement, durant une semaine et à tous les internautes, sur Brefcinema.

Bien d’autres surprises sont évidemment prévues et chacun pourra retrouver l’ensemble de la programmation sur le site dédié à cet événement de grande ampleur, notamment sur ses différentes villes ambassadrices, dont la première est cette fois Amiens, où le grand lancement officiel s’effectuera dès mercredi soir.

Christophe Chauville